Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gazez-moi tout ça.

Les campagnes n'ont déjà plus grand chose.

Bientôt plus de services publics. La tronçonneuse à instits s'est mise en marche. Le préfet du Cantal vient de valider une nouvelle suppression de postes. (Il faut dire aussi que les gens éduqués, parfois, se révoltent contre les régimes pourris. Cf le monde Arabe. Alors bon. Moins d'éducation, c'est mieux pour la ploutocratie)

Ne parlons pas d''industries (ce qui n'est pas forcément un mal, mais bon...)

L'agriculture morfle tous les jours un peu plus (sont même pas foutus de passer au bio alors qu'il y a une très forte demande...). 

Et là, avec cette immonde "technologie" d'extraction du méthane des schistes souterrains, on a décidé de nous... gazer définitivement.

Qui sait comment récupérer une nappe phréatique bousillée ? Personne.

Où allons-nous chercher les MILLIONS de litres de flotte nécessaires, alors qu'en avril, on est déjà proche de la sécheresse, surtout dans le sud du pays?

Cette affaire est un vrai révélateur de la pourriture de ce système, prêt à tout bousiller pour survivre. Qu'importe les conséquences...

Quand cela se passe dans les pays lointains, c'est moins grave, hein. Le Nigéria dégueulassé et corrompu jusqu'au trognon par le pétrole, on s'en fout.

Et regardez donc, quand ça vient par ici... 

Que faites-vous, VOUS, pour limiter vos consommations d'eau, de gaz et de pétrole ?

Que faisons-nous pour éviter que nos politicards se fassent corrompre par ce système ?

 

Bonjour chez vous. 

Les commentaires sont fermés.