Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mots variés sur choses diverses

  • Miguel de Unamuno

    Trainant dans quelque fichier de citations, liens et autres trucs plus ou moins (in)utiles accumulés au fil du temps, je tombe sur cette citation, trouvée je ne sais où ni quand:

     "Vous vaincrez parce que vous avez la force,  vous ne convaincrez pas, car il vous manque la raison", d'un certain Miguel de Unamuno.

    C'est peut-être pour cela que tout régime totalitaire est condamné à plus ou moins long terme: la force ne suffit pas...

    Et donc, mais qui est cet illustre, ce brave Miguel...

    Et Internet m'ouvrit à la connaissance, ici par exemple... Intéressant... Et quelques citations.

     

  • Vin : qu'est-ce qui est le plus dangereux ?

    Est-ce l'alcool ?

    Sont-ce les neurotoxiques, cancérigènes et autres perturbateurs endocriniens utilisés pour le produire ?...

    Extrait:

    Contamination : de la vigne au verre de vin

    Les résidus de pesticides sont en bonne partie éliminés par le processus de vinification, mais selon une étude de 2005 du ministère de l'Agriculture, sur dix substances actives appliquées par un viticulteur, trois risquent quand même de se retrouver dans le vin. En 2008, Générations futures et l'association PAN-Europe avaient analysé 40 bouteilles de vin rouge de différents pays (dont la France) [1] : 100 % des vins conventionnels testés étaient contaminés.

  • La science qu'il nous faut.

    Marc Dufumier, agroécologue, au "savanturiers"...

    Parce que la science est composée de plusieurs spécialités.

    Quelle(s) spécialité(s) choisir pour résoudre un problème lorsque plusieurs sont disponibles ?

    En théorie, il faudrait les combiner au mieux, mais notre système économique choisit celles qui rapportent beaucoup et rapidement.

    Or ce ne sont pas les plus utiles sur le moyen et long terme...

     

  • Touittt

    Tiens, je commence à écrire des conneries sur touiteur... Pas sûr que ça dure...

  • Macron n'était rien qu'un petit banquier...

    ...et il y retourne.

    En attendant, la presse s'amuse bien.

     

  • Cinéma et propagande

    La quasi totalité du cinéma U.S. (incluant désormais les séries) relève de la propagande - que les snobs appellent le soft power. La différence avec le cinéma soviétique ? Les zaméricains sont plus malins, et les techniques de manipulation se sont "améliorées"...

     stranded.jpg

  • Le genre de mort qui n'intéresse pas la presse

    19 ans. Morte dans un accident de la route.

    Toutes les morts ne se valent pas pour les journalistes qui font l'information.

     

  • Cantal : plus d'eau dans le pays vert ?

    Il n'a pas arrêté de pleuvoir l'hiver et le printemps dernier sur le Cantal.

    Où est passée l'eau pour que l'on soit déjà en sécheresse ?

    Elle est partie parce que les agriculteurs, sur instructions des agronomes, DRAINENT leurs sols pour faire passer leur matériel... qui lui-même en plus tasse ces mêmes sols.

    L'eau est à peine tombée qu'elle file à la rivière.

    Si seulement ils utilisaient des techniques agronomiques un peu plus intelligentes qui conduiraient à la création et à l'entretien de l'HUMUS, capable de fixer l'eau, de désaltérer les plantes, puis de permettre à l'eau de percoler tranquillement vers les nappes phréatiques... et d'alimenter ainsi les sources, y compris par temps très sec.

    Les techniques agronomiques "modernes" sont en train de DETRUIRE NOS SOLS AGRICOLES parce qu'elles sont, en plus de leur simplisme, incapables de s'adapter au réchauffement climatique.

    Nos sols agricoles sont notre nourriture. On dirait presque qu'il faut le rappeler, tant l'aveuglement technologique fait qu'on en est à croire qu'il suffit d'un peu de N-P-K, de quelques intrants et autres semences tripotées génétiquement pour régler les problèmes agricoles.

    Et ce ne sont pas les agriculteurs qui sont les plus responsables, mais les scientifiques qui cherchent d'abord à augmenter la productivité plutôt que la durabilité du modèle techno-agronomique. Il faut dire que la science agricole est bien plus contrôlée par des objectifs commerciaux, voire financiers que par l'intelligence.


  • Rions avec François Ruffin

    ...par ici...