Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mots variés sur choses diverses

  • La liberté en régime... libéral

    Ici en France, une entreprise censure "Les guignols" (comme quoi il n'y a pas que les dictatures communistes qui censurent). Plus modestement, au Canada, un scientifique fonctionnaire, Tony Turner, critique son gouvernement. Il est donc menacé de licenciement.

    La chanson qui en est à l'origine sur Stephen Harper, premier ministre du Canada, mélange de George W. Bush et de Sarkozy :

        

    Malheureusement en anglais seulement. En résumé, Harper coupe les crédits, il empêche les scientifiques de s'exprimer, il est un soutien indéfectible de toutes les industries les plus polluantes du pays (pétrole, extraction de minerais...). Il coupe les crédits pour toutes les activités un tant soit peu solidaires.

    Le site du scientifique-chanteur.

     

     

  • Privatisons. Et après ?

    Quand "nos" politiciens auront tout privatisé, tout vendu, que fait-on ?

    Ce ne sont pas les petites poignées de milliards récupérés qui vont permettre de payer les "dettes" gigantesques.

    Mais ce n'est pas grave. Ceux qui bradent aujourd'hui ce qui NOUS appartient seront demain employés de luxe des banques. Et il ne faut pas compter sur les "bleu-marine" pour agir différemment. Je ne serai pas étonné qu'ils fassent pire.

    Privatiser, c'est voler.

    Paf.

  • L'intérêt Public, son obsolescence programmée

    C'est là le titre d'une intervention de Michael Hudson, toute en anglais (US), écoutable ici.

    Le titre seul en dit déjà beaucoup...

     

  • La "valeur" travail

    Le banquier-ministre des finances français Macron vient de donner des leçons de morale aux travailleurs - et chomeurs - français. Il y est question de la valeur du travail.

    C'est fou, cette obsession des propriétaires pour le "travail". Il faut bien dire que, la majorité du temps, ils vivent de celui des autres...

    ValeurTravail.jpg

  • Cherchez l'intrus:

    "Université d'été du MEDEF"

  • Ecoutez-moi ça, c'est du Grec :

  • La droite n'aime pas du tout l'extrême-gauche

    Sylvain Kahn, invité dans le poste ce lundi [ Page ouaibe -- partie1 . partie2], nous dit que la droite hait l'extrême-gauche.

    La principale raison de cette haine est certainement que, d'une part et souvent, l'analyse "d'extrême gauche" cible précisément ce que la "droite" veut dissimuler: les rapports de force sociaux. La droite est du côté du Maître mais il ne faut tout simplement pas en parler, et n'évoquer que des questions périphériques et plutôt futiles genre "compétition" et "liberté" (en général, sans s'appesantir sur cette notion de liberté, qui n'est jamais que très relative...) etc.

    D'autre part (j'ai dis "une part" plus haut) il y a les risques liés aux solutions souvent proposées par cette extrême gauche, et qui peuvent être pour le moins discutables.

    Dans l'analyse, elle a très souvent raison. Ce seul élément suffit à la droite pour la haïr profondément.

    D'autre part, ce n'est pas parce qu'on n'a pas LA bonne solution au problème que le problème n'existe pas.

  • Suite

  • Artistes du Québec

  • créer, détruire

    Une civilisation, pour créer des oeuvres qui subsistent dans le temps.

    Une poignée de lobotomisés, pour les détruire en un instant. La force la plus conne suffit.

    Ce que l'intelligence crée, n'importe quel crétin peut le détruire.