Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Santé privée vit de la maladie

Tiens, oui, j'entendais quelque part ce matin des commentaires sur la nécessité de la prévention.

C'est le bon sens même : "il vaut mieux prévenir que guérir"  Ça coûte moins cher et cela permet d'éviter nombre de problèmes.

Comme on dit à l'OMC, cette prévention relève pratiquement de l'entrave technique au commerce. Ben ouais. Si vous retirez les opérations et les traitements lourds, sur lesquels on peut faire de la marge, comment donc vivra le "secteur" ?

La santé n'est pas une marchandise... ;)

 

 

Les commentaires sont fermés.