Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les neuro-maniacs

Non, un Être humain ne se réduit pas à son cerveau, ni à sa biologie en général. Il est un résultat évolutif plongé dans des contextes biologiques, psychologiques, sociaux et langagiers eux-mêmes changeants.

> Philippe Meirieu : "Il ne faut pas oublier qu'un élève est un sujet, et qu'un sujet n'est pas réductible à son cerveau"

Les commentaires sont fermés.