Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'agriculture, un système à multiples points d'entrée

Depuis des lustres, l'humanité essaye de sélectionner les "meilleurs" animaux (ou plantes) - en réalité les plus productifs - pour satisfaire à une vision uniquement productrice de l'agriculture.

Mais la nature est un système complexe où la productivité n'est qu'un paramètre parmi d'autres.

Lorsqu'il n'y a pas d'eau, même les meilleurs phénotypes ne donnent rien.

Il va être temps (mais l'aurons-nous ?) de concevoir une approche plus systémique qui en particulier accepte des rendements moindres mais plus sûrs avec par exemple des associations de cultures, des techniques de cultures améliorées, etc.

Beaucoup de savoir (et donc de science) à (re-)découvrir...

La génétique n'est qu'un point d'accès dans le "système agro-écologique" largement plus complexe que quelques gènes à tripoter, que ce soit par la sélection "traditionnelle" ou le bidouillage génomique bien plus risqué que les bricoleurs ne veulent l'admettre.

Il faut de la science, mais par d'autres points d'entrée dans la "réalité".

Écrire un commentaire

Optionnel