Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Le marché c'est comme un cycliste, s'il s'arrête, il tombe"

C'est l'analogie qui est souvent servie par les lobotomisés du Divin Marché et de Sainte Croissance.

Sauf que si le cycliste tombe quand il s'arrête, c'est qu'il ne maîtrise pas son engin. Il ne sait pas faire de vélo.

 

Nos économistes libéraux sont des nuls qui ne maitrisent RIEN, mais chut...

Écrire un commentaire

Optionnel