Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Langages et intelligence

Pin it!

Les langages sont des éléments fondamentaux de l'intelligence.

Ils sont des systèmes de représentation (et de simplification) permettant de "manipuler" au niveau de la pensée des états/objets/événements sans avoir besoin de les reproduire.

Le terme "big bang" par exemple : en deux mots, vous résumez une hypothèse représentant un ensemble possible d'événements d'une complexité inouïe, à des échelles impossible à percevoir pour un.e humain.e ordinaire.

Ces mots/symboles sont généralement associés à d'autres mots/symboles, accroissant encore la complexité potentielle, souvent en ajoutant des points de vue individuels qui font intervenir d'autres hypothèses. On peut associer au "big bang" le mot/symbole "dieu" par exemple. Cela accroit la complexité des idées en jeu dans l'équation à un niveau absurde.

Prenons le mot/symbole "liberté". Lorsque vous vous promenez dans la rue, vous ne pensez pas forcément que vous exercez une liberté que ne connaît pas le prisonnier. Il est naturel pour vous de vous balader, alors que cela représente une grande liberté pour une autre personne...

Dans l'intérêt de l'#IntelligenceHumaine, il faut se rappeler que les mots sont des valises, des valises pleines de mots pour les définir, et que tout le monde ne "remplit" pas exactement de la même manière. la définition d'un mot est un ensemble qui comporte une partie commune (celle que l'on trouve dans le dictionnaire) et des parties "floues" que l'on ne peut préciser qu'en s'intéressant au contexte d'utilisation.

Écrire un commentaire

Optionnel