Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le violence n'est pas "des deux côtés"

Pin it!

Un journaleux vient de baver une nouvelle fois qu'entre policiers et manifestants, "la violence est des deux côtés".

Regardons-y de plus près.

La police. C'est un ensemble de personnes sous uniforme, ce qui implique une obéissance aux ordres de la hiérarchie.

Les manifestants maintenant. 100.000 personnes protestent en paix pendant des heures. En fin de manif, une centaine casse des vitres.

Comment peut-on sans se foutre de la gueule du monde confondre les deux ?

 

Écrire un commentaire

Optionnel