Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Indignation

    On me fait passer le courriel suivant. Je ne sais pas si cela est vrai, mais il est en revanche évident que ce genre de comportement est logique dans le petit monde de Sarko l'expulseur... lesquelles expulsions ne parviennent même pas à le faire remonter dans les sondages! Une impasse, que tout le monde paye, et qui produit une ambiance particulièrement toxique dans ce pays.


    ========================================
    Je ne sais pas si certains ont vu ce magnifique film réquisitoire qui s'appelle "Illégal" et qui montrait les violences  commises en Belgique sur des femmes immigrées au moment des reconduites en avion. On peut constater que chez nous on peaufine par une prévention efficace de tout sursaut solidaire. A diffuser oui! Bonnes vacances à ceux qui en ont et du courage pour les autres! France

    >-----Message d'origine-----
    Bonjour,
    Vous trouverez ci-dessous un témoignage qui n'amène aucun commentaire. Nous vous demandons simplement de le diffuser autour de vous. Il faut que de tels agissements soientconnus de tous et de toutes. Avertissez vos députés et sénateurs sur ce type d'état de fait. Merci.

    ---------------------------------------------

    INDIGNEZ-VOUS

    A-t-on aujourd'hui, le droit de s'indigner en France ???

    Voilà l'expérience que je viens de vivre et qui me permets d'en douter.
    Le 20 janvier, je prenais l'avion à Roissy pour rentrer à Bamako, au Mali où je vis actuellement.  

    L'avion était prévu à 16 h 05... Il est parti à 20 h 45 !!  

    Que s'est-il passé pendant ce temps ?
    D'abord nous n'avons pu embarquer qu'après une attente de ¾ d'heure. c'est tellement habituel qu'on n'y a même pas prêté attention.

    On s'installe dans l'avion normalement (250 passagers) et tout à coup un homme avec un brassard de la police arrive et distribue à certains passagers un trac en leur demandant de le faire circuler aux autres.

    Imaginez l'interrogation des passagers non francophones. Voilà quelques passages du texte : « Vous avez peut-être été sollicité pour vous opposer à l'embarquement d'un personne expulsée de France qui embarquera sur ce vol. La décision de reconduite est un acte légitime de l'État Français.. Le délit (empêcher l'expulsion) sera puni d'une peine de 5 ans d'emprisonnement et 18000 euros d'amende. » Etc. etc. (Texte intégral en pièce jointe (1) )

    De plus le policier nous a précisé que l?expulsé allait manifester son opposition en criant, en hurlant, en se débattant et de s'excuser pour le désagrément, que cela ne durerait que 5 mn et qu'après le départ de l'avion tout serait terminé !!

    L'expulsé  est arrivé, encadré par la police et a commencé a hurler « lâchez moi, je ne veux pas partir. »

    Aussitôt, certains passagers se sont levés, indignés par la scène imposée. Le personnel d'Air France ainsi que les policiers présents leur ont intimé l'ordre de s?asseoir sans quoi l'avion ne partirait pas et que tous les passagers seraient débarqués. Il faut préciser que jamais on n'a su les raisons de son expulsion.

    Devant la détermination des passagers révoltés, le commandant de bord a pris la décision de reconduire l'avion au parking et appel a été fait à la police.

    On a vu tout à coup surgir une vingtaine de CRS casqués, matraque et bouclier à la main (!!!) défilant en file indienne dans les travées de l?avion et se tenant, chacun à l'épaule du précédent. Jusque là tout le monde avait été très digne mais là le débarquement de la force publique dans l'étroit espace devenait des plus comiques et pourtant on n'avait pas envie de rire.

    Les passagers qui s'opposaient à l'embarquement de l'expulsé ont été virés à terre.

    Précision importante le premier policier qui est intervenu photographiait tout le monde en interdisant à qui que ce soit de filmer ou photographier.

    Un passager a d'ailleurs été expulsé pour cette seule raison. Je n'ai pas pu photographier mais rien ne m'interdit d'écrire.

    J'ajoute qu'un CRS a filmé TOUTE la scène d'expulsion des passagers.  Une famille de maliens, les parents et 3 très jeunes enfants sont descendus de l'avion pour avoir manifesté verbalement leur opposition.

    Les 3 bébés n?avaient pas mangé et n'avaient pas dormi pendant toute l'intervention.

    Le père était choqué par le déploiement des forces militaires devant de si jeunes enfants.

    Et sur ordre du premier policier, les CRS se sont saisi de passagers assis qui avaient simplement manifesté leur indignation verbalement. On nous a demandé qui avait encore quelque chose à dire. si vous n'êtes pas d'accord, descendez !!

    Il faut bien avouer que devant une scène aussi immonde, devant un tel déploiement de la force on (JE) manque terriblement de courage. On se dégonfle et on a honte.

    Et on se sent extraordinairement impuissant devant « le savoir faire français en matière de maintien de l'ordre » prôné par Michèle Alliot-Marie. [Désormais Claude Guéant]

    J'ai pensé aux gens qui, pendant la dernière guerre, étaient témoins des actions de la police de Vichy, que faire, que dire devant un flingue
    ou une matraque, ou les aboiements des cerbères de l'ordre.

    Quoiqu'ait fait cet homme, on n'avait pas à prendre 250 passagers en otages, sans leur donner les raisons de cette décision.

    Pourquoi ne pas nous avoir avertis avant l'embarquement ??? Nous aurions pu prendre notre décision en toute liberté. On cautionne, on embarque. On ne cautionne pas, on prend un autre avion.

    Pendant ce temps, des familles, des amis nous attendaient à Bamako. Heureusement le téléphone fonctionnait.

    Mais que disait Air France sur son site : « En raison de problèmes techniques l'avion a dû faire demi tour » !!!? (Cf. copie d?écran en pièce jointe (2) ).

    Devra-t-on déposer plainte contre Air France comme certains l'ont fait pour les actions de la SNCF ???

    Les passagers contestataires débarqués, l'expulsé a continué à protester. Puis finalement a été reconduit à terre.

    Mais les passagers contestataires ont refusé de donner leur identité . Donc on a dû faire l'inventaire de ceux qui restaient dans l'avion et ensuite décharger tous les bagages pour en extraire ceux des débarqués.

    Tout ça pour ça !!

    Combien a coûté cette scène immonde, en argent, en stress, en mobilisation policière inutile.

    Ces gens qui ont été virés ne sont pas des bandits, ni des rebelles encore moins des terroristes mais simplement des gens qui s'indignent...
    Inévitablement des slogans radicaux ont surgi : les blancs dans leurs pays, les noirs en Afrique?

    De tels évènements ne peuvent qu?exacerber les extrémismes . Alors ne nous étonnons pas des prises d?otages.
    A mépriser des peuples, à les sous payer, on ne peut qu'obtenir des révoltes aveugles et incontrôlées.

    Cet évènement auquel j?ai assisté ne m?inspire pour le moment qu'une seule réflexion : « J'ai HONTE et j'ai la rage »

    Josette Rétif (Professeur retraitée)
    jo.retif@orange.fr

    (1) Expulsion.pdf

    (2) AF3096_20110120.pdf

  • "Ressources" humaines? vraiment?

    C'est la mode dans les grosses entreprises depuis longtemps déjà. Le personnel, on appelle ça des ressources.
    Pourtant, à voir la manière dont les sociétés qui le peuvent délocalisent avec entrain pour économiser quelques centimes sur les salaires, il paraît évident que les humains sont devenus des charges.

    On ne veut pas les payer, mais il faut qu'ils achètent. La belle affaire.

     

  • Ghassan Salamé

    Son intervention ce matin sur France Inter...

    Intéressant. Excepté un point, quand même: Il n'y a pas de "bon capitalisme"...

  • Gaz de Schiste: l'industrie se paye un ancien Premier ministre.

    Au Québec, les dégueulasses du gaz de schiste viennent de se payer une tête de gondole connue des Québécois, un ancien Premier ministre: Lucien Bouchard.

    Et tout ce qu'il est capable de proposer, c'est que les sociétés pétrolières donnent... plus de fric.

    Pas de garanties de sécurité, de limite de la pollution.

    Juste de l'argent.

    Tant pis pour l'eau potable. Vous aurez du pognon. Un tel niveau de connerie...

  • Speedy-Sarko en Turquie.

    Il passe quelques heures en Turquie, vite fait sur le gaz. (M. Sarkozy, accompagné de son ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire, arrivera à Ankara à 13H30 et en repartira en fin d'après-midi. source)

    Quand l'organisation politique de ce pays devient une manière de modèle pour les Peuples en révolution du Sud de la Méditerranée...

    Alors que nous avons toujours, que je sache, des relations diplomatiques avec la Libye...

    Et que Michèle Aliot-Marie est toujours ministre des affaires étrangères.

    Vive la sarko-france.

  • Reprise du "Gentech-news" 233

    Reprise du Gentech-news 233


    1.   USA : Recherche indépendante entravée par les groupes industriels
    De grands groupes de l’industrie agroalimentaire tels que Monsanto et Syngenta entravent la recherche indépendante menée sur leurs OGM. Ils refusent notamment le libre accès dans un but expérimental, aux semences OGM patentées, ou imposent des conditions restrictives. (LA Times, 13. 2.11)

    2.   Avocat général de la Cour européenne de justice : Pas de commercialisation du miel contaminé sans autorisation
    L’Avocat général de la Cour de européenne de justice (CEJ) estime que la présence de pollen transgénique dans du miel, même en infime quantité, empêche sa commercialisation sans autorisation préalable. Le jugement définitif de la CEJ est attendu au cours des prochains mois. (Communiqué CEJ 9.2.11)

    3.   Argentine : «Bradage des terres» pour produire toujours plus de soja
    L’une des plus grosses entreprises agroalimentaires de Chine et le Gouvernement de la province de Rio Negro se lancent dans la production de soja cultivé sur des milliers d’hectares à des fins d’exportation. On ignore jusqu’ici quelle quantité de ces cultures est manipulée génétiquement. (GRAIN, janvier 2011)

    4.   Pays-Bas : Friesland zone hors OGM 
    A l’intérieur de l’UE, la Hollande est considérée comme un pays favorable au génie génétique. Désormais, la province du Friesland a décidé de ne plus autoriser la culture des OGM sur son territoire. (A Seed Europe, 29.1.11)

    5.   Lait produit à base d’herbages – une perspective d’avenir ?
    Dans le lait, la quantité de fourrage provenant de l’étranger augmente. Ainsi, l’importation de soja en Suisse a décuplé au cours des 20 dernières années. Pourtant les besoins nutritionnels des vaches pourraient être entièrement couverts par le fourrage provenant des pâturages: de l’herbe fraiche en été et du foin en hiver. La production de lait serait peut-être légèrement inférieure, mais les paysans feraient en contrepartie des économies substantielles. Et surtout: le lait à base d’herbages est plus sain. Il contient davantage d’acides gras omega 3 qui jouent un rôle important dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. IP Suisse entend lancer le lait à base d’herbages. (LID, 2011)
    Vous pouvez consulter les références et les articles de fond correspondants sur la rubrique "Gen-Lex-News français" de notre site http://www.blauen-institut.ch.
    Si vous ne souhaitez plus recevoir le Gen-Lex-News, envoyez un mail à l'adresse info@blauen-institut.ch avec la mention "unsubscribe".
    Le bulletin est rédigé par Florianne Koechlin du Blauen Institut (en collaboration avec le Groupe suisse de travail sur le génie génétique GTG)

  • Une question amusante...

    Sur France Inter ce matin, un auditeur demande à l'invité, le ministre de la défense Juppé, si la France pouvait être poursuivie pour avoir vendu des armes utilisées pour massacrer le Peuple libyen.

    Evidemment, Juppé a répondu à côté. La seule bonne réponse est: LE "COMMERCE" N'A RIEN A FOUTRE DES DROITS DE L'HOMME. Et c'est "lui", via ses larbins, qui fait les lois.

  • On sait pourtant prendre les moyens!

    Ah! Du temps de l'Union soviétique et de la menace Rouge, on savait traiter les graines de dictateurs.

     Voyez Allende. Lumumba. Sankara. Ces salopards de communistes. Une balle, et hop.

    On a bien plus de mal avec nos dictateurs. Ceux qu'on a tué menaçaient nos intérêts idéologiques, mais surtout économ!iques. Ceux encore en poste aujourd'hui ne font que piétiner, massacrer leurs peuples. Peanuts face au big bizness de la Démocratie corrompue. Alors on prend son temps. La France a-t-elle interrompu ses relations diplomatiques avec la Libye? Pas que je sache. Et l'Europe? Passons.