Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cerveau et moteur

Pin it!

Une nouvelle fois dans une chronique scientifique nous ont été donnés des soi-disant savoirs scientifiques concernant le cerveau.

Dès qu'on parle du cerveau et de son fonctionnement, il faut faire très attention.

J'aime bien l'analogie avec le moteur.

Par exemple, vous pouvez avoir le moteur le plus puissant du monde...

...sans roues, vous n'irez nulle part. Vous pouvez faire tourner votre moteur à fond (et donc détecter une activité) ça ne changera rien.

...avec des roues à plat, vous n'irez pas plus vite qu'avec un moteur ordinaire.

...s'il n'y a personne pour diriger la voiture, vous allez vous emplafonner le premier mur venu. Tout ça pour ça.

...S'il n'y a pas une destination (décidée à un autre niveau d'organisation) la voiture et son moteur iront n'importe où.

Le cerveau est une superbe machine, mais sous influence d'un ensemble complexes de paramètres conditionnés par des relations avec son "environnement".

Les neurobiologistes ont une tendance très marquée à abuser du réductionnisme (il réduisent leurs évaluations sur l'outil à l'outil lui-même) et de la spécialisation (tout ce qui est hors du cerveau est mineur, voire ignoré).

Ils pourraient bien faire de la mauvaise science.

Écrire un commentaire

Optionnel