Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Mur...

    Un bon dessin de Nick Anderson sur le site Truthdig:

     

    Voilà! Notre frontière Sud est fermée..."

    and0419j_590_444.jpg

    (cette frontière étant celle entre les Etats-Unis et le Mexique...)

  • "Liberté" d'expression: L'appel à l'intelligence, avant la police.

    L'Atelier des médias sur RFI: Faut-il avoir peur du projet de loi renseignement?

    Plusieurs aspects de la chose y sont abordés, mais il me semble que l'on ne met pas assez en avant le premier outil dont chacun-e dispose pour évaluer Internet en particulier, et tout ce qu'il-elle reçoit en général: son propre cerceau, ses propres capacités d'évaluation.

    Ces capacités ne sont certainement pas promues par l'usage de la police, de l'interdiction, et montrent une manière de fuite de la part des politiciens. Il faut dire qu'il n'est pas surprenant d'obtenir des "solutions" sécuritaire si l'on ne demande son avis qu'aux services de sécurité. C'est là, par conception, leur seule spécialité...
    L'interdiction et les coups de menton sont le plus facile à faire. Cela ne coûte rien sur le moment (vous paierez plus tard, nous sommes en compte) et cela rassure à court terme tous ces gens si inquiets.

    L'appel à l'intelligence passe pour chaque petite cervelle par la mise en relation des informations, la compréhension des motivations de ceux-celles dont on lit/regarde les "oeuvres" sur le Net, etc.

    L'appel à la raison est le plus fort et le plus "durable", même s'il n'est pas le plus facile, en particulier face aux torrents de foutaises que nous propose le système médiatique hypnotiseur...

  • "améliorer les conditions de vie des Cubains".

    C'est ce que dit Obama. L'ouverture entre USA et Cuba permettrait ça: améliorer les "condiutions de vie" des cubains.

    Pendant ce temps, les Haïtiens bouffent de la terre, comme le montre le reportage sur Arte de ce soir.

    Mais Haïti, c'est "libéral." Ils importent même des produits made in U.S.A. alors...

    La "pauvreté" de Cuba est une affaire bien plus relative que simplement une conséquence d'une organisation politique, discutable.

     

  • Qui paye la fête, choisit la musique.

    Depuis les politiques des Etats (la caricature étant la Grèce dont le peuple doit tout sacrifier au dieu bancaire) en passant par la "presse" le "système bancaire" contrôle les décisions politiques et d'information. Et encore, je ne parle pas du 5h-9h de France Inter (je n'écoute pas les privées)....

    Il ne serait pas inutile que les Etats reprennent le contrôle de la création des monnaies, et par pour faire la même chose...

    ...et (tenter de) faire du pognon un moyen, et pas un objectif d'accumulation.

    C'est d'ailleurs probablement le coeur du problème du capital-isme*: que l'étalon de mesure des échanges soit en même temps instrument de pouvoir... Parce qu'il est en quelque sorte juge et partie: quand il y en a peu, il mesure, et quand il y en a beaucoup, il définit la mesure (spéculation, corruption...)

    Enfin, je dis ça... qui se dit aussi ailleurs, parfois, d'ailleurs! ;)

    ------

    * Le capital-isme n'est pas un human-isme. On parle de pognon, merdre!