Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mots variés sur choses diverses - Page 4

  • "Chacun pour soi"

    Principe de base du capitalisme.

    Désintégration de la société (il y a beaucoup de choses qu'on ne peut faire seul, ne serait-ce que devenir le plus riche du cimetière. La plus grande part de notre richesse ne peut provenir que de la richesse des autres, que ce soit d'argent ou de... savoir)

  • "Tout s'achète et tout se vend"

    Principe de base du capitalisme.

    Définition de la corruption.

     

  • Rions un peu avec la "révolution"...

    En 1789 ce sont "les bourgeois" qui ont viré la noblesse et pris le pouvoir.

    Aujourd'hui, qui donc serait viré de ce même pouvoir par une telle "révolution" sinon justement ces "bourgeois" !

    LOL.

    On comprend que l'idée soit dénigrée par les "penseurs" de service, y compris en en faisant un truc de marketing... Ce nouvel iBidule est une révolution.

    Ouarf ouarf.

    (On ne réussit pas une "révolution" tant qu'on n'a pas une conscience aiguë des questions liées aux rapports de dominance à travers toute la société. S'il s'agit juste de changer de chef, cela n'a pas vraiment d'intérêt... révolutionnaire)

  • "Question de prix"...

    "Question de prix" un billet de Panagiotis Grigoriou sur son journal électronique...

    La Grèce et ses habitant.e.s aujourd'hui.

  • Tout péter, puis réfléchir (La manière à Jupiter)

    Ainsi, Macron veut mettre sur la table toute la fiscalité locale.

    Ce génie commence par prendre le contrôle du financement, puis il "réfléchit" à ce qu'il va falloir faire...

    Nous avons là un penseur hors pair, et un gros malin qui simule le débat public pour au final faire passer ses idées.

    Finesse politique et gros mensonges.

     

  • Terre de liens

    siteon0.png

    (pub gratuite pour une initiative qui le mérite)

  • L'agriculture n'est pas une industrie

    agriindustrie.jpg

  • Soigner. Prévenir.

    Pour soigner, aider les associations médicales (sans oublier de défendre la Sécu).

    Pour prévenir les maladies, aider les associations écologistes. Ce sont elles qui se battent pour, en évitant les pollutions,  éviter un grand nombre de maladies...

  • Approche systémique

    Il me semble qu'il faut envisager la question djihadiste de la même façon que l'on devrait envisager toute question : de manière "systémique".
    Tout événement, surtout politique a de multiples causes et produit de nombreuses conséquences qui elles-même le font changer/évoluer.
    Il y a de la religion dans le djihadisme.
    Il y a des rapports de pouvoir.
    Il y a des questions psychologiques, voire parfois biologiques.
    Il y a de l'Histoire.
    Il y a des individus et des groupes ayant des objectifs variés, et qui ont intérêt à faire ressortir un aspect plutôt qu'un autre.

    Il faut pouvoir tenir tous les bouts de la logique... comme pour tout événement.

    Chaque aspect demande des compétences, des savoirs spécifiques qui doivent s'additionner et pas entrer en concurrence. C'est la Science moderne, qui se doit d'être la plus systémique possible: plus de savoirs pour mieux comprendre et mieux combattre si besoin.

    Ce type d'approche n'est malheureusement pas très facile, ne fournit pas de réponse simple et rapide, et ne convient donc pas à la multitude de manipulateurs (et d'ignorants) qui "font" notre société à coup de slogans.

    On peut indiquer à leur décharge que la structure même de notre langage (une idée à la fois, l'une après l'autre, renforçant implicitement le simplisme "une cause, une conséquence") n'aide pas à cette approche systémique.