Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Apprenons-leur la guerre.

    C'est ce que "nous" prétendons faire en Afghanistan: Apprendre "la guerre" aux Afghans.

    Qui se battent depuis des siècles - et avec quelque succès - contre leurs multiples envahisseurs et entre eux.

    "Nous," qui ne sommes pas foutus d'assurer la "sécurité" dans la moindre bourgade sèche et pierreuse, leur expliquons comment se battre.

    Evidemment, "nous" maîtrisons l'art de la guerre. C'est évident, puisque "nous" sommes les plus forts. "Nous" avons les armées les mieux équipées, les plus riches. D'ailleurs, si les politicards ne "nous" avaient pas arrêtés, le Vietnam et l'Algérie seraient encore sous "notre" coupe.

    C'est toujours la faute des politicards...

    Et c'est évidemment normal. La guerre est toujours liée à la politique, et l'outil de la guerre, l'armée, est donc toujours sous le contrôle de la politique. L'exception étant apparemment le coup d'Etat. Sauf qu'évidemment, l'armée n'est là aussi qu'un instrument de prise de pouvoir politique. On n'en sort pas!

    Continuons à envoyer des gosses formés aux jeux vidéos "apprendre" à des Afghans qui se marrent des techniques de guerre qui ne marchent pas. Continuons la guerre. Il y en a dans le tas qui y gagnent.

     

  • Pages du jour...

    Voir ici, sur cette page dédiée...

  • WikiLeaks, Dictature, Démocratie, Transparence, Secret... (ouf!)

    Trouvé ce commentaire, sur cette page sur WikiLeaks, etc. :

    Un superbe Tweet de Benjamin Bayart ce week-end: La dictature, c’est quand le gouvernement surveille le peuple. La démocratie c’est quand le peuple surveille le gouvernement 

  • Sherlock 2010

    La BBC vient de produire une nouvelle série "Sherlock Holmes", titrée simplement Sherlock.

    Elle se déroule de nos jours. Les têtes des protagonistes:

    Sherlock Holmes:

    s-sherlock.jpg

    s-sherlock2.jpg

     

     Le Dr. Watson

    s-watson.jpg

     Le Professeur Moriarty:

    s-moriarty.jpg

     

    Cette serie sera apparemment diffusée sur France4 au début 2011...

    C'était un billet holmesien et modeste.

  • Chavez et Internet

    Tout comme nos politicards, Chavez (et l'Assemblée nationale vénézuellienne) tapent sur l'Internet.

    On va enfoncer Chavez, évidemment. La différence est qu'ici, dans nos pays de Liberté d'expression, le filet se resserre plus doucement, petit à petit.

  • Extraction du "Gaz de schiste"..

    Note transférée dans une page à elle.

     

  • Et maintenant, le porno

    Par ici, en France, nos politiciens veulent censurer la pédophilie "à la source".

    En Grande-Bretagne, on veut passer à l'étape suivante: la censure de la pornographie.

     

    On avance.

     

    Prochaînement, un ouaibe plus propre que propre, même s'il y a encore quelques problèmes techniques.

    Non mais. Net-toyez-moi tout ça. Et laissons la place à L'oréal et à Mac Do. Eux au moins sont propres.

     

     

    (C'est du second degré, pour ceusse qui n'auraient pas pigé)...

     

  • EDF: NE RIEN SIGNER !!! (màj 24.01.2011)

    Je me suis fait avoir avec ce message sur le nouveau compteur EDF. Voir ici.

    Plusieurs questions tout de même. On ne règle pas une question comme ça en l'onvoyant simplement à la poubelle. Ce serait trop facile.

    - Le remplacement du compteur n'est pas une illusion. Le fait de faire reporter tout son coût sur l'usager n'en est pas non plus une. Que ce soit "dilué" dans les charges - et qu'il n'y ait donc rien à signer contrairement à ce que le message disait - n'est pas non plus une raison.

    Quite à être un poil parano - quelle idée! ;) - je verrai bien, aussi, une petite manip des concurrents à venir sur le "marché", histoire de dénigrer encore un peu plus le Service public de l'énergie.

    J'aimerai n'être que parano, mais il ne faut jamais oublier que l'économie "libérale de marché", c'est la guerre.

     

  • En france, il n'y a ni favoritisme, ni corruption.

    N'évoquons pas la corruption et le favoritisme, cela pourrait déstabiliser notre pôvre classe politique qui a bien des malheurs, allez.

    - Favoritisme et corruption à la française

    - Profession corrupteur

    Organisation

    - Anticor - tous contre la corruption

    Une remarque, quand même: Quand l'ultralibéralisme que nous vivons aujourd'hui ne cesse de placer toute la société dans un contexte de commerce et de compétition au point que les Etats deviennent de simples soutiens aux banques, il me semble que la définition de corruption devrait être étendue.

    Bien sûr, il n'y a pas d'argent échangé lorsque des sociétés privées viennent prendre la place de l'Etat, dans les transports par exemple, suite à la sacro-sainte "Ouverture du Marché". Pourtant, cela signifie dans les faits que l'argent retiré de ces activités et qui devrait abonder la caisse collective qu'est l'Etat change de destination, et va engraisser quelques actionnaires. Les salaires en effet augmentent désormais à peine. Il n'y a que la Bourse qui fasse du fric - même si parfois il y a quelques hoquets - que les Etats - comme c'est amusant - viennent tenter de résorber.

    Non seulement il n'est plus besoin de payer les fonctionnaires et politiciens, mais en plus cela rapporte directement aux sociétés privées. Quel jackpot !

    Les nouvelles dimensions de la corruption.

     

  • Divers...

    1- Une expo photo, sur le site du musée d'art et d'archéologie d'Oxford. Les fans de Inspecteur Morse et Inspecteur Lewis vont reconnaître au moins une tête...

    2- Présidence du FN : Brice Hortefeux favori

    3 - Et un clip: