Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Un seul marteau.

    On trouve sur la Toile des sites et blogs qui s'acharnent à faire des Etats-Unis les responsables et soutiens de la Rébellion Syrienne. Ils ont en général une forte tendance à défendre ce pôvre el-Assad, qui ne serait pas l'immonde assassin de son peuple (ou de ce qu'il en reste encore), mais un dirigeant magnanime, quoique aux abois.

    A ces gentils soutiens de ce salopard, on peut faire remarquer que cette Rébelion qu'il disent américano-pilotée est désormais soutenue par... Ayman al-Zawahri, chef d'Al Qaïda(1). 

    Y'a un problème, non? 

    Bof. Non.
    Quand on a un marteau pour seul outil, tous les problèmes ressemblent à des clous.
    En l'espèce, le marteau, c'est les USA, responsable de tout.

    Et si les apparences ne vont pas dans ce sens, changeons les apparences. Evidemment, les USA trempent dans beaucoup de coups fourrés, mais il se pourrait que, parfois, ils ne soient pas forcément à la manoeuvre.

    (1) Le titre de l'article, en françaisLe chef d'al quaïda demande aux musulmans de soutenir les rebelles syriens

  • Grèce

    Un texte à lire, commentaires compris...

  • Du clair et du simple...

    Bon, j'en connais qui pigent pas vraiment ce qu'à fait la BCE récemment pour "sauver l'Euro dans la crise".

    Alors, lisez ça. C'est simple, c'est clair. C'est "Mario Draghi, petit frère des riches"

     

  • Le Tabou

    Les zélites européennes d'aujourd'hui ont un Tabou.

    Découvrez lequel, ici.

    Le niveau de corruption de ces zélites est stratosphérique.

    Malheureusement, il n'y a pas grand monde pour s'y attaquer réellement. Et parmi ce petit monde, il y en a des vraiment toxiques...

     

  • Economie

    A l'attention des émissions:
    - L'économie en Question (Culture)
    - On n'arrête pas l'éco (Inter)

    Bonjour.

    Mettez en parallèle les deux faits suivants :

    L'ONG Tax Justice Network évalue à au minimum 20.000 milliards de $ les sommes disssimulées aux fiscs dans les paradis fiscaux.

    Des économistes, y compris se prétendant de "gôche", nous expliquent qu'il faut de la rigueur (sans d'ailleurs spécifier A QUI cette rigueur doit s'appliquer... mais en fait on le sait très bien).

    Et bien, quand vous entendez une émission "économique" ne JAMAIS insister sur le premier fait, mais TOUJOURS rabâcher le second, une certaine colère vous prend.

    Combien de temps allez-vous servir la soupe à un système totalement corrompu - et corrupteur ?

    Et ne répondez pas que la question des paradis fiscaux relève du populisme, ou je vous en colle une.

    Je vous l'ai dit, je suis un poil en colère.

  • Belgiquain

    Un célèbre milliardaire dit vouloir acquérir la nationalité Belge.

    De mauvais esprits suggèrent que c'est pour ne plus payer d'impôts en France (ce qui permet dans le même temps de taper sur Hollande).

    Le plus surprenant serait qu'il en paye encore. Des impôts. En France.

    Un "bon" milliardaire sait depuis longtemps comment ne pas payer d'impôts.

     

  • Démission

    Jean Charest (on ne prononce pas le 's"), qui vient de perdre les élections législatives au Québec, démissionne de ses fonctions au sein de son parti, et "rentre à la maison".

    Même si, en effet, celui-ci a été défait dans sa circonscription, ce n'est pas en France qu'on verrait ça.

  • Les révolutions ne sont pas terminées

    A Sidi Bouzid (Tunisie) une bande d'une centaine de salafistes a tout cassé dans un hotel, parce qu'il s'y vendait de l'alcool.

    Les fachos nouveaux sont arrivés, et les révolutions ne sont pas terminées... ce qui n'est pas une surprise. 

  • Lluis Llach

    Sur France Inter, il y a quelques minutes, dans l'émission de chansons de M'sieur Meyer, une chanson de Lluis Llach. C'est rare...

    Du coup, hop, une autre, la plus connue, L'estaca, au point que le public lui-même la connaît par coeur: